Entrepreneur Story : Henri Seydoux et l’aventure Parrot

Comme chaque jeudi , nous faisons la connaissance du parcours d’un entrepreneur. Et celui-ci m’a fait sourire. Je l’admets , je l’aurais vu ailleurs que dans celle salle d’amphi, je n’aurais pas cru qu’il en existait de ce modèle: Henri Seydoux , fondateur de Parrot.

Numéro dans le domaine des drones et objets connectés, Parrot est le fruit d’une aventure qui pourrait aussi vous faire sourire. Très pragmatique, il a saisi chacune des opportunités qui lui sont tombés sous la main. Pour lui, il y a des moments où il ne faut pas trop réfléchir et saisir le moment. A l’entendre, il n’y a aucun mystère pour entreprendre . Tout le monde peut y arriver. D’ailleurs, comme il le dit :

“Les grands types qui ont réussi , ce ne sont pas des prix Nobel.”

Ce n’est pas le genre de choses qu’on découvre dans un livre ou une fiche métier. C’est faire “sa chose” . Lui , il aura découvert assez tôt qu’il n’aimait pas les études de médecine qu’il faisait et décide de s’orienter vers le développement informatique.

Moi je n’ai découvert bien plus tard qu’il était issu d’une famille aisée, les Seydoux. Mais à aucun moment dans sa biographie , je ne l’ai entendu ni senti dans ses propos . Vous me direz que c’est dû à mon manque de connaissance de l’actualité people française.

Qu’importe , il respire la simplicité et l’absence totale de prise de tête . Cela semble même plus simple d’être entrepreneur  quand il le raconte. C’est surtout avec ce genre de parcours qu’on se rend compte que parfois la réussite d’une idée , d’un concept tient à très peu de choses: parfois une toute  dernière tentative pour y arriver.

Trêves de mots , écoutez plutôt son histoire et vous comprendrez  de quoi je parle.

Crédit Photo: Olivier Roller

This Post Has Been Viewed 85 Times

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>