Gbê Drap: Les 6 choses qui me fatiguent chez les “binguistes”

Je ne suis jamais montée dans un avion , ça c’est clair ! Jamais mis les pieds même au Ghana mais certains binguistes commencent à me fatiguer. Il suffit qu’ils arrivent juste à l’aéroport pour devenir d’autres personnes.  Je me suis longtemps retenue avant d’écrire , mais là … TROP c’est TROP. Voici donc 6 choses que j’ai observé et qui me “fatiguent” dans leur attitude:

1- Le chôcôbi forcé : “Euh .. Bonjour-euh”

Oui oui, ils se reconnaitront, Ceux qui croient qu’il faut mettre “R” à la fin de tout les mots là . Comme si rouler les “R” ou ajouter ” euh” à la fin de chaque mot qu’on prononce était la preuve de leur récent ou lointain séjour dans les pays des Blancs.

Bon au début , c’est un peu jolie mais à la fin ça devient fatiguant. Respectons nous les amis .

2- Les amnésiques : “Euh… Ça c’est quoi ?”

Si vous avez un ami binguiste, alors vous savez de quoi je parle. Le mec ou la go ne reconnaît plus rien !

Genre tu as oublié qu’à Adjamé  ya gbaka ou que la sauce djoumgblé est faite avec du gombo séché et pilé … mais allô quoi !

3- Les nouveaux blancs : “Chez moi à Paris/ Bruxelles …”

Ça c’est le chapitre qui me donne la migraine.

“Tu sais chez moi à Paris, ta tante et moi on partait  sur les Champs et après l’avenue Saint François, on s’asseyait au café La marquise  etc”

Ah Tonton toi aussi , quand tu m’expliques ton Paris comme si c’était mon Abobo Zoo carrefour Mory, tu veux que je te réponde quoi ?

4-  Les malhos : “Je n’ai que des Euros”

Ah ça , c’est la partie où tout se gâte ! Donc toi tu ne savais pas que tu venais à Abidjan . Tu ne pouvais pas “changer” ton argent à l’aéroport avant de sortir. Dis plutôt que tu ne veux pas nous donner aussi ou que tu n’as rien… On connaît ça !


5- Encore les nouveaux blancs: ” Bonjour , je viens de Paris …”

Ne leur demandez pas l’heure, ils vous répondront  qu’ils viennent de Paris et qu’on n’a pas les mêmes heures. Mais tout s’aggrave quand ils sont en face d’une go , c’est la totale: ” Je suis là pour les vacances et pour voir la famille …”

Oui oui , on sait maintenant. Pardon avance dans le chapitre.



6- Les ennuis : “A Paris , on ne fait pas ça

“A Paris , on n’a pas le droit de faire ça… , tu ne verras jamais à Paris, quelqu’un faire ci “

Mais tu cherches quoi ici ? Retourne là bas … Ayiii est-ce que c’est forcé de venir à Abidjan !

Peut-être que le jour où je mettrais les pieds dans un avion, tout ça va changer. Mais en attendant , les gars : ça suffit !  😉

This Post Has Been Viewed 26 Times

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>