Interview Xclusiv’ en direct de l’Ambassade d’Ethiopie

J’ai été, il y a peu, expressément contacté par l’Ambassade d’Ethiopie en Côte d’Ivoire. Surprise par une telle convocation, je m’y suis rendue. Une fois à l’intérieur du bâtiment, je suis  immédiatement reçue par l’ambassadeur en personne.

** Interview purement fictive ** 

Ambassadeur : Bonjour Mademoiselle , merci d’être venu

  • Bonjour Monsieur, je réponds à votre appel

Ambassadeur : J’ai une déclaration à faire et il fallait que vous soyiez là pour la transmettre aux internautes.

  • Je vous écoute monsieur

Ambassadeur : En tant qu’ambassadeur et représentant de la république d’Ethiopie, je condamne avec la dernière énergie, cette utilisation abusée de mon  pays  à des fins vestimentaires.

  • Monsieur s’il vous pouvez parler dans un langage plus simple ?

Ambassadeur : Les gens abusent d’Addis Abeba ! C’est la patrie et berceau de l’union africaine quand meme ! Pourquoi la communauté africaine et principalement ivoirienne s’acharne autant sur notre pays en «abusant» du pagne Addis-Abeba.

  • Mais monsieur ….

Ambassadeur : Attendez ! Je n’ai pas encore fini. En plus c’est moi qui vous ai appelé !

J’ai décidé de prendre les décrets suivants signés par le gouvernement Ethiopien et ils seront donc appliqués dès ce jour jusqu’à la baisse du trafic vestimentaire à l’égard de notre patrie:

1- Toute personne qui achète un pagne ou un vêtement  Addis Abeba sera soumis à une identification comme ça on saura où elle habite.

2- Le port du  vêtement confectionné à partir du pagne Addis Abeba est limité à 2 fois par semaine. Ça veut dire si tu portes plus de 2 fois, on va te convoquer à l’ambassade pour atteinte à l’intégrité de l’Ethiopie.

3- Vous pouvez créer tout ce que vous voulez avec le pagne Addis Abeba (tee-shirt, polo, casquette, sac …) mais jamais en sous-vêtements (caleçon , slip, culotte, string …)

Nous vous prévenons en même temps … celui qui s’amuse !

3- Si tu penses que tu es garçon, il ne faut pas respecter ce que je viens de citer !

  • Mais monsieur l’ambassadeur, votre façon de parler a changé ?!

Ambassadeur : Ma chère demoiselle, j’ai fini !  Personne ne pourra me dire qu’il n’a pas compris mon message.

  • Autre chose, monsieur l’ambassadeur ?

Ambassadeur : J’ai fini

P.S : Interview réalisée pendant que tout le monde créait sa « ligne de vêtements » Addis-Abeba

This Post Has Been Viewed 61 Times

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>