Interview Xclusiv’ avec MISS CÔTE D’IVOIRE 2015

Elle a été élu Miss Côte d’Ivoire 2015 il y a exactement 2 mois et 4 jours. Nous n’avons pas eu la possibilité de lui poser certaines questions quant à la polémique suscitée par les internautes.  De l’autre côté, Miss Andréa Kakou est carrément portée disparue. Pour comprendre ce qui se passe et avoir des nouvelles, Fleure  a rencontré Andréa Kakou N’guessan pour une interview. La suite …

** Interview purement fictive **

Andréa me reçoit à la maison de ses parents.  Vêtue d’une robe bleue, la miss dans toute sa splendeur, telle une boite de lait 😉

  • Bonsoir Andréa, comment tu vas ?

Andréa Kakou N’guessan : Bien merci  Fleure. Faut dire que je t’attendais quand même.

MIss Côte d'ivoire 2015
MIss Côte d’ivoire 2015
  • C’est vrai que j’ai pris mon temps mais je suis là. Alors cette vie de miss, on en parle ?

Andréa Kakou N’guessan : Bah, ça va.. Détendue, je vaque à mes occupations.

  • Tu as carrément disparue des écrans laissant Hyllen Legré la « blanchou », « mousser comme kabakrou » et rafler des trophées  en plus de sa place de 1ère  dauphine Miss Côte d’ivoire notamment Miss Fespam.

Andréa Kakou N’guessan : C’était le choix du COMICI d’envoyer la représentante de son choix. Je n’ai rien d’autre à ajouter à part que je suis très fière de mon amie et dauphine Hyllen.

  • Tu es fière ? Ok d’accord !

La première dauphine est très active. Elle envoie des messages quand il y a des tragédies comme à #Maroua au Cameroun ou juste pour parler de ce qu’elle fait. Toi tu es la, tu es fière !?

Andréa Kakou N’guessan : La fierté est un sentiment noble! Paulo Coelho a dit qu’il fallait être fier de sa vie et de ce qui arrive aux autres !

  • J’espère qu’il va te parler aussi quand ils vont la prendre pour aller faire Miss Monde hein ! (là  je commence à m’énerver)

Andréa Kakou N’guessan : Écoute Fleure, tu n’as pas d’autres questions ?

  • J’y viens. Quelles sont donc les occupations qui maintiennent hors des radars ?

Andréa Kakou N’guessan : Il y a bien des occupations. En plus de mon projet pour les enfants en milieu carcéral, je participe à des galas, à des soirées pour la bonne cause etc. Certains pensent qu’il n’y a rien à faire mais ce n’est pas de tout repos, être miss.

  • Hé Miss Côte d’Ivoire ! Tu es sure que toi tu vas aller en prison là-bas, aider les enfants ?

Andréa Kakou N’guessan : Bien sûr ! C’était le maitre mot de ma campagne.

  • D’accord, on te croit ! Tu as dit dans le magazine papier Life que le fils de KONAN BANNY était ton cousin et que vous veniez du même village. Ça veut dire que ton gars n’est pas un « rien-eux » !

Andréa Kakou N’guessan : Je ne vois pas le lien.

  • Ok comme tu ne vois pas, on va faire comme si on ne voyait pas aussi.

Andréa Kakou N’guessan : Si tu as d’autres questions Fleure, je t’écoute !

  • Non merci, je te laisse avec Paulo Coelho. Mais j’ai un conseil, réveille-toi vite parce que Bernard Blin Dadié a dit : «  Celui qui dort, c’est pour lui qui s’en va » !

Sur ce, bonne soirée.

Andréa Kakou N’guessan : Fleure, merci et aurevoir !

P.S : Interview réalisée pendant qu’on se demandait où se trouvait notre miss adorée.

This Post Has Been Viewed 31 Times

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>