Story Love (episode 2): La honte

En route pour la maison, après une dure journée de cours. Ah c’est vrai, je ne vous l’ai pas dit mais je suis en 4ème année de langues Étrangères. Comme dirait quelqu’un , je suis aussi une intello. J’ai 21 ans et du haut de mon mètre 70, franchement je n’envie personne.

Je me plais a moi -même alors je crois que c’est l’essentiel. Je suis la cadette d’une famille de 3 enfants: Senan,  Rolix et Moi.

Mon père, le gars que j’adore plus que tout , est juriste international et ma mère , la femme qui crie tous les jours à la maison  est médecin généraliste . Bof, je ne me fatiguerais pas à vous expliquer que la maison est classe … parce que franchement on ne fait rien avec ça !

Je sors donc de l’université avec Fériane ma meilleure amie (nous sommes amies depuis seulement 3 mois, mais c’est comme si on se connaissait depuis la naissance), et là qui je rencontre….mon EX !!!!!

 Ce n’est pas que je suis encore amoureuse de lui, mais c’est un  énergumène salaud imbécile de première classe. Vous vous demandez surement pourquoi je lui fais autant de “compliments” ?

Eh bien, ce mec , Lordin il s’appelle, un salaud de la pire espèce, m’a plaqué pour la diva de l’école. Quand le gars m’a fixé droit dans les yeux et m’a dit devant ses amis :

“Franchement t’es encore trop jeune pour moi … Excuse moi mais je pense que je suis attiré par des filles plus…mûres” Safroulaye… j’ai eu envie de disparaitre. Je suis restée 5 jours à la maison sans sortir . Mais bon c’était il y’a deux ans et depuis j’ai grandi ( une vieille mère maintenant ! )

Je me “vérifie” donc discrètement: est-ce que je suis bien maquillée et mince, mes chaussures ne sont pas assorties à mon body violet ! Hélas, c’était déjà trop tard pour rectifier ces détails, le gars était face à nous.

Lordin: bonsoir Elvira , salut fériane

Moi: s’lut

Lordin: comment tu vas ma p’tite princesse ?

Moi:  tranquille..euh excuse nous on a des choses importantes à faire tu vois !

A peine nous lui tournons le dos  que j’entends

Lordin : hé la p’tite, il paraît que t’as flashé sur mon cousin Arvel ( voir épisode 1)

Moi: Pardon, tu racontes quoi là ?!

Lordin: Mon cousin, le beau gosse qui a débarqué chez toi là …. Il éclate de rire

Pourquoi tant de haine. Ce mignon gars là ne peut pas être le cousin de ce morveux. Retour à la réalité , je dois me défendre sinon je risque de me ramasser la honte.

Moi:  Ah oui, tu veux dire le gars qui savait même pas que “How are you?”  veut dire ” comment vas-tu” en anglais ? Oui, il a débarqué chez moi presqu’en larmes , il cherchait “un cerveau” pour lui traduire 5 lignes de phrases en anglais. C’est vraiment ton cousin quoi, rien dans la cervelle. Allez bye chouchou.

J’ai toujours dit que j’avais un coté bété-dioula , on ne me cherche pas. J’étais donc toute fière de l’avoir mis à sa place. Mais ce que je ne savais pas c’est que Arvel, le beau gosse en question , était là, juste derrière moi ! Ma copine Fériane essayait en vain de me faire signe mais je n’ai rien vu. La honte, encore une fois.

La suite, au prochain épisode.

This Post Has Been Viewed 26 Times

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>